Lauranne, responsable marketing : Notre choix d’une filière Bio

Lauranne est responsable marketing chez Aïam Maïa. Elle rejoint son bureau en vélo, tous les matins, vingt-cinq minutes au frais, le long de la Saône majestueuse.

“J’adore longer ce fleuve, les berges, c’est un paysage qui me ressource”

Élancée, les cheveux courts encore à peine ébouriffés, Lauranne se pose et boit un grand verre d’eau, avant de rejoindre une réunion sur le label Cosmebio.
En tant que marque engagée, l’ensemble de notre gamme de soins est certifiée bio, Cosmos Organic par l’organisme certificateur Cosmecert. Sur chaque produit, vous trouverez ce label.

“Oui, ce n’est pas qu’un mot qui sonne « bio », c’est notre exigence”

dit-elle en frictionnant énergiquement ses mains avec un peu de Crème Mains Discrète, attrapée au vol dans son tiroir. On la suit, et Lauranne nous explique ce qui la passionne, dans cet engagement de tous les jours :

“la cosmétique bio est une façon naturelle de concevoir le produit dans son intégralité. En plus de devoir respecter des valeurs éthiques et environnementales, il doit contenir des ingrédients sains, dont une certaine portion est issue de l’agriculture biologique.”

Au niveau de la formule, c’est vrai qu’il n’y a pas de compromis : c’est du naturel. Au minimum, 99,93% des ingrédients du produit doivent être d’origine naturelle. Ensuite, 20 % des ingrédients doivent être d’origine biologique (10% si le produit est rincé ou s’il contient plus de 80% d’eau). La formule doit également être biodégradable, et les composants polluants sont interdits.

Nos formulations sont hautement biodégradables. Eh oui, nous pouvons nous poser la question suivante : où vont-ils après avoir rempli leur mission ? La biodégradabilité d’une formule est la capacité des bactéries à se servir d’une substance organique comme substrat. Quand un produit est 100% biodégradable, cela veut dire que l’intégralité est consommée par des bactéries.

Une production et une distribution : made in Lyon

La fabrication locale est une valeur précieuse pour Aïam Maïa, c’est pourquoi tous nos produits cosmétiques sont formulés, fabriqués et conditionnés en France, dans la région lyonnaise, afin de diminuer notre empreinte carbone. Et nous n’en sommes pas rester là !

En tant que marque lyonnaise, il nous a paru primordial de travailler au cœur de notre région.

Du green, du green, du green

Dans une vraie démarche d’écoconception, dès la création de la marque, nous avons fait le choix de réduire l’utilisation des packagings au maximum : pas de blister ni de spatule que l’on n’utilise jamais, pas de notice, mais des cartons FSC recyclables selon le processus garantissant la gestion durable des forêts.

–  Nos packagings en plastique agréés selon la charte Cosmos sont recyclables, à mettre dans la poubelle jaune !

–  Nos flacons sont construits avec une pompe airless (sans air), afin de limiter la contamination bactérienne et d’optimiser la consommation des soins

–  Nos outils de communication sont créés en matières naturelles et écologiques

“J’utilise même le packaging d’EGOÏSTE vide comme pot pour mon Cactus !”

Dynamique et zen à la fois, Lauranne fait quelques étirements, attache ses cheveux, et file dans le couloir son bloc-notes au bras. La filière Bio, c’est une évidence pour elle. Garder de la hauteur et les pieds sur terre. La réunion peut commencer.

Envie de réagir ?

Discutez-en sur les réseaux sociaux !