Les bienfaits d’une bonne nuit de sommeil

BELLE DE NUIT… Fermez les yeux, détendez-vous, vous pouvez lui faire confiance : le sommeil veille sur votre peau. Il est même le grand réparateur de nos nuits, et ce n’est pas un mythe : on se laisserait presque tenter par la torpeur d’une Belle au bois dormant. Parce que bien dormir, c’est excellent pour notre moral, pour renforcer le système immunitaire, pour favoriser la perte de poids et surtout pour avoir une bonne régénération de la peau.

De nouvelles forces. Après avoir combattu les agressions extérieures toute la journée, une fois la nuit tombée, la peau abandonne son rôle de bouclier pour se régénérer et reprendre des forces. Elle va réparer sa barrière protectrice. Le sommeil favorise également la microcirculation, principalement sous les yeux. Les pigments du sang sont drainés, ce qui limite la formation des cernes. Le sommeil permet aussi la libération d’hormones de croissance qui vont aider la peau à se reconstruire pendant la nuit et même cicatriser plus rapidement.

Le sommeil permet aussi la libération d’hormones de croissance qui vont aider la peau à se reconstruire pendant la nuit et même cicatriser plus rapidement.

Et l’apaisement. À l’inverse, si on dort trop peu, on libère une hormone du stress, le cortisol, qui va mettre à mal le collagène naturellement présent dans la peau. Cela va entrainer une production de sébum inutile, et donc une peau luisante et des pores dilatés. De quoi aller se recoucher… On sait aussi que les nuits trop courtes entrainent un relâchement cutané, et une perte d’élasticité des tissus.

Alors, on reste encore un peu dans les bras de Morphée ?
À condition de ne pas avoir oublié la routine du soir : appliquez une huile hydratante ou une crème de nuit afin de maintenir le niveau d’hydratation de la peau, comme Désinvolte, la Crème Nocturne Jeunesse. Et pour aider votre peau à se ressourcer pendant que vous fermez l’œil, pour pouvez compléter avec un baume riche, un sérum hydratant ou une huile pour le visage. Maintenant, laissez le repos agir…

Envie de réagir ?

Discutez-en sur les réseaux sociaux !